Commande Prompte

Pour faire une commande prompte, choisissez le produit et remplissez le formulaire de contact!

La vie des escargots de Bourgogne dans la nature

L’escargot vigneron a plusieurs noms. Dans la classification scientifique, il s’appelle Helix pomatia, les chefs le connaissent sous le nom d’Escargot. C’est le plus grand escargot européen, il est essaimé dans toute l’Europe, sauf le Nord. On peut également le trouver dans la région de la mer Baltique.

L’escargot des vignes où vit-il ? 

Dans la nature, les habitats des escargots peuvent être trouvés presque partout. Ces créatures étonnantes survivent dans la terre, dans l’eau, mais préfèrent un sol humide avec une abondance de verdure. En outre, il existe de nombreux mollusques où le sol est crayeux, calcaire qui contient beaucoup de calcium, ce qui est utile pour renforcer la coquille.

Quel climat convient-il à l’habitat d’Helix pomatia? 

La vie des escargots de Bourgogne dans la nature   Mollusques se réveillent à la température de 7 degrés. Quand elle baisse, ils s’enfoncent dans le sol en 30 cm et tombent dans l’anabiose. En saison sèche  ils  recourent  à la même technique.  Les colimaçons peuvent vivre, se nourrir, se reproduire dans un climat humide, tempéré.

En moyenne, la période maximale d’anabiose est trois mois (90 jours). Mais dans certaines régions elle augmente à 5 mois (par exemple, en Biélorussie). Lorsque les escargots vignerons hivernent moins de deux mois, ils peuvent fonctionner  mais leur fertilité diminue considérablement.

Escargots, pour combien de temps vivent-ils?

In vivo, Helix pomatia peut vivre jusqu’à vingt ans s’il n’est pas mangé par un prédateur. Mais en moyenne, la durée de vie d’un escargot vigneron dans la nature ne dépasse pas huit ans. Cependant, les animaux domestiques, entourés des soins et de l’attention du propriétaire, vivent plus longtemps. Le record enregistré est 30 ans. Pourquoi la disparité d’âge est si grande? L’escargot a beaucoup d’ennemis:

  • taupes
  • lézards
  • musaraignes
  • couleuvres
  • certains petits insectes pouvant pénétrer dans le système respiratoire
  • escargots prédateurs.

Mécanismes de défense des mollusques

La vie des escargots de Bourgogne dans la nature   Les escargots des vignes sont remarquables par leur capacité d’adaptation à différentes conditions grâce à  leurs mécanismes de protection:

  1. D’abord, c’est la bave qui aide au mouvement facilitant les frictions. Un oreiller particulier est créé à partir du mucus, ce qui permet à Helix pomatia de passer presque partout, le mollusque glisse même le long de la lame sans se blesser. Par ailleurs, un limaçon se déplace indifféremment horizontalement et verticalement.
  2. Puis, une épiphragme, c’est une couche épaisse de mucus qui durcit à l’air. Lorsque les conditions extérieures mettent obstacles à l’activité vitale de la créature (la baisse ou l’augmentation de température, la diminution d’humidité), elle se cache dans la coquille et ferme l’entrée à l’aide d’un bouchon d’épiphragme. Une couche d’air reste entre cette porte improvisée et le corps du mollusque lui permettant de respirer.

Qu’est-ce que l’escargot vigneron mange?

Helix pomatia est un herbivore qui  peut manger de la végétation vivante et des résidus de plantes. Étant agresseur potager, il aime particulièrement le chou mais mange aussi

  • pissenlit
  • plantain
  • feuilles de raisin, de fraises des bois
  • radis
  • raifort
  • bardane

L’escargot de Bourgogne ne sait pas mâcher, il broie la nourriture avec des milliers de ses petites dents, comme une râpe. Pour suppléer un défaut de calcium dans le corps les mollusques peuvent manger le sol (ce phénomène est particulièrement observé chez les jeunes escargots récemment éclos d’un œuf). Parfois ils mangent encore des aliments d’origine animale.

Reproduction

Les escargots des vignes sont des hermaphrodites, c’est-à-dire que chaque spécimen a des caractéristiques sexuelles tant masculines que féminines. Ils se reproduisent au printemps et au début de l’automne. Après l’accouplement, ils pondent leurs œufs dans le sol. De petits mollusques éclosent et vivent dans un premier temps sous la terre à une profondeur de 5 à 10 cm, émergeant progressivement en haut.

Оставить отзыв

avatar
wpDiscuz

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: